Elisabeth Calvet, Voyage

Comments

Elisabeth Calvet, Voyage

Crédit image : Olivia Levet

Elisabeth Calvet, Voyage
Voilà, publiée à l'occasion des dix ans du forum, une musique un peu collective...
Au départ, c'est inspiré par un texte de Valéry Sauvage, puis elle est devenue musique pour un jeu vidéo, et la voilà maintenant en trio pour deux guitares et un violoncelle.
(Si on n'a pas de violoncelliste sous la main, on peut jouer sa partie à la guitare...)
L'illustration est une aquarelle d'Olivia Levet.

Elisabeth Calvet, Valse d'hiver

Comments

Elisabeth Calvet, Valse d'hiver
Voici une valse pour l'hiver.
Les guitares 2 et 3 sont très faciles, la 1 monte de temps en temps en 5ème position, et pour la 4, ce sont des arpèges ou des accords pas très compliqués.
Elle est dédiée à Judith, qui, forcément, n'a pas les trente-deux doigts qu'il faut pour la jouer...
Mais elle a des amis !

Elisabeth Calvet, Tango du Nord

Comments

Elisabeth Calvet, Tango du Nord
Le tango vient de Toulouse, tous les toulousains le savent bien.
Mais il s'est toujours expatrié, quelquefois loin, et d'autres fois, moins.
Là, il va du côté de Lille, je pense qu'il s'y plaira.
Consigne d'exécution : ne pas oublier de disposer le rafraîchissement local à proximité du pupitre, à portée de main, parce qu'après, si on n'a pas pris ses précautions, on est obligé de se lever, et c'est fâcheux, ça peut déconcentrer...
Bonne musique à tous !

Elisabeth Calvet, Chanson pour la pluie

Comments

Elisabeth Calvet, Chanson pour la pluie
C'est une chanson un peu répétitive, comme la pluie.
J'aime bien la pluie.
Je l'ai dédiée à Jérôme qui, lui, n'aime pas particulièrement la pluie, mais il aime la guitare...

Elisabeth Calvet, Deux chansons

Comments

Elisabeth Calvet, Deux chansons
Voici deux chansons, "Nous n'irons plus au bois" faisait partie d'un recueil qui appartenait à ma mère quand elle était petite.
Et "La p'tite hirondelle", je l'aime bien, parce qu'elle me rappelle l'école primaire, qui s'appelait encore "l'école des filles", et elle me rappelle aussi le film 'La petite voleuse".

Elisabeth Calvet, Leçon de Choses

Comments

Elisabeth Calvet, Leçon de Choses
Voici une petite musique dédiée à Valéry Sauvage.
Je voulais faire quelque chose d'un peu romantique, et en fait, surtout dans la deuxième partie, je crois que ça a tendance à reculer un peu plus dans le temps...
Mais bon, ça devrait aller sur sa guitare romantique !

Elisabeth Calvet, Occitane

Comments

Elisabeth Calvet, Occitane
Occitane, c'est parce que j'aime bien le nom, et j'aime bien les paysages. Ils sont souvent sous le soleil, mais je les préfère sous les nuages. Je n'ai pas beaucoup travaillé cette pièce, elle est venue toute seule, peut-être, justement, à cause des paysages.

Elisabeth Calvet, Cassandre

Comments

Elisabeth Calvet, Cassandre
Cette pièce est dédiée à Clément Pic, en l'écrivant, je l'entendais avec le son raffiné qu'il obtient de sa guitare.
Clément aime les choses sobres et qui ont du sens, je le sens bien quand j'écoute sa musique.
Cela tombe bien, parce que le thème de Jehan Chardavoine est tellement beau que je ne voulais même pas "l'harmoniser", il se suffit à lui-même.
Il y a juste deux secondes mineures à la basse au début du thème, pour amener la tonique sans qu'elle s'impose d'emblée...
Après, une fois qu'elle est là, un petit mouvement chromatique, pour que ce ne soit pas trop lourd, enfin, le moins possible d'harmonie...
Après ça, bon, je me suis "lâchée", en essayant de rester dans la même ambiance.

Elisabeth Calvet, Ecole buissonnière -Trio

Comments

Elisabeth Calvet, Ecole buissonnière - Trio
L'école buissonnière, je me souviens que c'était un grand bonheur, parfois mêlé d'un peu d'angoisse...
Si vous êtes trois enfants guitaristes, c'est pour vous.
Mais ne faites pas l'école buissonnière, ça n'est pas bien!
Cette pièce est dédiée à Anne, Luisa, Corinne, Pierre, Jean-Luc et Bruno.

Elisabeth Calvet, Suite sans histoire

Comments

Elisabeth Calvet, Suite sans histoire
Cette "Suite sans histoire" en a tout de même une, forcément...
Le prélude est tout simplement un prélude, on ne sait pas trop où il va mener.
La valse se promène un peu partout, elle est comme des bribes de valses qu'on entendrait aux détours des rues.
Et le tango, lui, veille au grain.
Heureusement qu'il est là, au moins, on connaît la fin.



Elisabeth Calvet, Novembre

Comments

Elisabeth Calvet, Novembre
J'ai écrit cette valse un mois de novembre, pour ma fille Judith.
Je ne sais pas si elle représente bien le mois de novembre, mais je pense qu'elle représente bien Judith.
Alors, on pourrait dire, Judith, en novembre...

Elisabeth Calvet, O pequeno caminho

Comments

Elisabeth Calvet, O pequeno caminho
"Ce petit chemin
Qui sent la noisette
Ce petit chemin
N'a ni queue ni tête..."
(Jean Nohain)
Mon petit chemin est certainement décrit de manière moins guillerette que celui de la chanson, mais il doit beaucoup lui ressembler.
C'est peut-être le même, allez savoir...

Elisabeth Calvet, Les trois jeunes filles, le petit chien, le petit chat

Comments

Elisabeth Calvet, Novembre
Des allées bordées de buis bien taillés, des fontaines, des bassins, des statues de personnages antiques...
On entend parfois les rires de trois jeunes filles qui jouent avec leur petit chien et leur petit chat.
Cela vient tout droit de ma période baroque.


Elisabeth Calvet, Désuétude

Comments

Elisabeth Calvet, Désuétude
Cette valse est dédiée à Jean-François Delcamp.
Je l'ai appelée "Désuétude" parce qu'en commençant à l'écrire, j'avais dans la tête des images un peu surannées.
Je pensais à des choses comme un cours de danse classique comme c'était avant, avec des petites filles à la barre, et dans un coin, une vieille dame jouant sur un piano vieux aussi, et juste désaccordé comme il faut.
Et ça n'est pas tout, dans une pièce voisine, trois autres vieilles dames (peut-être les grand-mères des petites filles) prennent le thé, assises devant un guéridon recouvert de napperons de dentelle.
Bon, ça, c'est pour le premier thème, les deux autres sont partis d'autres idées...
Je l'ai dédiée à Jean-François parce que j'ai pensé qu'elle pourrait lui plaire, et j'ai beaucoup aimé l'enregistrement qu'il en a fait.

Elisabeth Calvet, Nuages

Comments

Elisabeth Calvet, Nuages
Alors là, j'ai pensé à des nuages.
Des gros nuages, plutôt gris et qui annoncent la pluie, et qui avancent très vite.
Souvent, quand on reprend une musique qu'on est en train d'écrire, on pense à chaque fois à des choses un peu différentes.
Mais là, non, c'était toujours les nuages...

Elisabeth Calvet, Chanson pour Jeanne

Comments

Elisabeth Calvet, Nuages
Jeanne, en plus d'autres occupations nombreuses et intéressantes, joue quelquefois de la guitare.
Je lui ai écrit cette chanson.
Voilà, Jeanne, c'est ta chanson.

Elisabeth Calvet, Danse, à Erik Satie

Comments

Elisabeth Calvet, Danse, à Erik Satie
Je ne sais pas s'il aurait été content, allez savoir...
Forcément, j'ai beaucoup écouté ses danses, qui, bien qu'étant "de travers", n'en savent pas moins où elles vont.
Celle-ci ne sait pas trop, et tourne un peu en carré.