Jean-François Delcamp, Carnet de notes n°2

Comments

Jean-François Delcamp, Carnet de notes n°2
J'ai composé cette pièce pour Azalais en juin 2006. J'ai voulu faire une mélodie simple, une sorte de "il était une fois". J'y ai incorporé soigneusement quelques difficultés rythmiques, comme celles des mesures 5 et 7. Cette une pièce toute simple.

Jean-François Delcamp, Novelette n°1

Comments

Jean-François Delcamp, Novelette n°1
J'ai composé cette novelette pour Alana Pribilski. en juillet 2006. J'ai voulu faire une chanson lointaine et douce qui raconte une histoire, qui établit un climat puis s'en éloigne, s'en éloigne à nouveau, va ailleurs et puis j'ai terminé en m'échappant, en concluant sans conclure. Tout est concentré en quelques secondes.

Jean-François Delcamp, Novelette n°2

Comments

Jean-François Delcamp, Novelette n°2
J'ai composé cette novelette pour Maïa. en juillet 2006. C'est une petite étude pour travailler le demi barré. Je commence par donner une sensation de balancement dans les première mesures. Le premier membre de phrase se compose de 5 mesures. Ensuite la carrure fonctionne sur 4 mesures ... surviennent quelques micros événements et puis on termine en RE majeur, cadence parfaite, fin classique.

Jean-François Delcamp, Novelette n°3

Comments

Jean-François Delcamp, Novelette n°3
J'ai composé cette novelette pour Alexandra, en septembre 2006. C'est une mélodie à la basse, j'y place plusieurs fois la quinte diminuée FA-SI, un soupçon de gamme par tons mesure 10 à 12, bref mes petits dadas habituels, ça roule tout seul.

Jean-François Delcamp, Berceuse

Comments

Jean-François Delcamp, Berceuse
J'ai composé cette Berceuse pour fEZ, en septembre 2006. J'ai voulu faire une berceuse douce en forme de rondeau. A part un SOL grave mesure 8, la pièce pourrait se jouer sur une guitare à 4 cordes.

Jean-François Delcamp, Dans les ramures

Comments

Jean-François Delcamp, Dans les ramures

Voici une pièce dédiée au guitariste et peintre Valéry Sauvage. J'y ai mis un peu de rayons de lune, beaucoup de rayons de soleil, de ceux qui chatoient l'été au travers des ramures des arbres. Cette piéce peut se jouer sur une guiterne, ou guitare renaissance à 4 cordes.

Jean-François Delcamp, Viviane

Comments

Jean-François Delcamp, Viviane
Je me rappelle bien ce que j'avais en tête quand j'ai composé cette pièce en 1992, j'ai pensé à la légende du roi Arthur. Cette époque du légendaire roi Arthur relate le passage d'anciens à de nouveaux dieux. Je me suis fait de petits plaisir avec la quinte diminuée (diabolus in musica) et la gamme par tons de Debussy. Cette gamme, comme l'apparition à la même époque du dodécaphonisme, marque la fin du règne unique du système tonal, elle marque un changement d'époque. J'aime beaucoup le film "Excalibur" de John Boorman, je trouve qu'il dépeint bien ce coté charnière de la légende arthurienne.
Selon la légende, Viviane emmena le jeune Lancelot au plus profond d'un très grand lac, ce lac est un "passage" qui permet de rejoindre le royaume merveilleux et caché d'Avalon, l'île sacrée, ultime refuge de la tradition celtique. Cette île, j'en dépeins la perte avec la tonalité de Do mineur, c'est un passage franchement tonal, qui évoque un "paradis perdu".